Le forcené retranché dans le Puy-de-Dôme s'est rendu

AFP

— 

Un jeune forcené retranché au domicile de son éducateur près de Thiers (Puy-de-Dôme) s'est rendu mercredi après-midi au Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN).
«Il s'est rendu et est sorti de la maison après avoir jeté ses armes» peu avant 16h, a indiqué un gendarme, précisant que tout s'était «bien déroulé», sans coup de feu.
Le jeune homme de 19 ans, suivi en psychiatrie et connu pour des faits de violence, était allé mardi soir au domicile de son éducateur, qu'il avait menacé avec un fusil. Après lui avoir échappé, l'éducateur avait donné l'alerte peu après minuit et les gendarmes tentaient depuis de négocier avec le forcené retranché dans la maison. L'homme devait être placé en garde à vue à la gendarmerie de Thiers.