Six mois avec sursis requis contre l'adolescent qui avait accusé à tort son professeur

AFP

— 

Le tribunal pour enfants de Laon a requis mercredi 6 mois de prison avec sursis contre l'adolescent de 17 ans qui avait affirmé à tort en septembre 2008 avoir été frappé par son professeur, lequel s'était ensuite suicidé.
Le procureur a également demandé au tribunal d'assortir la peine d'une mise à l'épreuve et d'une obligation de suivre une formation. Après cinq heures d'audience à huis clos, le tribunal a mis son jugement en délibéré et rendra sa décision le 24 novembre 2010.