Aude: 11 ans de prison requis contre une mère infanticide

AFP

— 

L'avocat général a requis mercredi une peine de 11 ans de réclusion criminelle contre une aide-ménagère de 38 ans jugée aux assises de l'Aude à Carcassonne pour infanticide.
Roselyne Sala a avoué mardi avoir «mis la main sur la bouche et le nez» du nourrisson après l'avoir mis au monde seule dans un bois, car elle vivait une situation «inextricable» entre un mari violent et un amant marié, père du bébé, auxquels elle avait caché sa grossesse.
L’avocat général a reconnu à cette mère de trois enfants des «circonstances atténuantes, mais pas absolutoires» en relation avec «tous les malheurs de sa vie», elle-même abandonnée dès la petite enfance par des parents alcooliques.