Un lycéen algérien scolarisé en Seine-et-Marne menacé d'expulsion

AFP

— 

Un lycéen algérien de 20 ans, scolarisé au Lycée Louis Lumière à Chelles (Seine-et-Marne), est menacé d'expulsion après avoir été placé au Centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.
Arrivé en France il y a trois ans, cet élève de baccalauréat professionnel électrotechnique, «a été arrêté le 13 octobre lors d'un contrôle d'identité» alors qu'il roulait en scooter, a expliqué Joëlle Adrien, de l'association Réseau Education sans Frontière.
Deux jours plus tard, il est passé devant le juge des libertés et de la détention avant de revenir au CRA en attendant une éventuelle expulsion, a-t-elle ajouté. Le lycéen vivait chez sa tante de nationalité française, et «s'impliquait totalement dans son cursus, malgré des difficultés d'ordre familial», a ajouté Joëlle Adrien.