Montpellier a rendu hommage à Georges Frêche

DECES De nombreux badauds sont venus rendre hommage à l'ancien président de la région Languedoc-Roussillon...

M.P. avec AFP

— 

Montpellier a rendu hommage mercredi 27 octobre 2010 à Georges Frêche, maire emblématique de la ville, mort dimanche 24 octobre 2010.
Montpellier a rendu hommage mercredi 27 octobre 2010 à Georges Frêche, maire emblématique de la ville, mort dimanche 24 octobre 2010. — P. GUYOT/ AFP

Toujours sous le choc de l'annonce du décès de Georges Frêche, dimanche soir, la ville de Montpellier a rendu hommage à celui qui a été son maire emblématique pendant une trentaine d'années. 

Les obsèques de Georges Frêche se sont déroulés en la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier, où quelque 1.500 proches, amis, élus, militants, ou simples badaux avaient pris place. A l'extérieur du bâtiment, une foule de plusieurs centaines de personnes s'est également rassemblée pour suivre la cérémonie depuis des écrans géants. Le PS, qui avait exclu l'élu, avait envoyé une délégation, représentée par le n°2 du parti, Harlem Désir.

Depardieu va lire un texte

La cérémonie a débuté par une procession au son d'une Fugue de Bach, jouée par l'orchestre symphonique de Montpellier, que le président de la région Languedoc-Roussillon avait contribué à créer. «Le deuil a saisi toute la ville de Montpellier depuis dimanche soir et touche chacun, quelles que soient ses convictions», a déclaré l'archevêque de Montpellier, Mgr Pierre-Marie Carré, en préambule.

Plusieurs de ses amis ont pris la parole, notamment son ancien chauffeur. «J'ai passé 27 ans auprès de lui et je ne pouvais pas le laisser partir sans lui dire combien j'ai apprécié le patron qu'il était, l'homme courageux, déterminé, travailleur, mais aussi l'homme sensible et de cœur», a témoigné son ancien chauffeur, Yvan Séverac, visiblement ému. Gérard Depardieu, d'après la Dépêche du midi, a lu un texte de Saint-Augustin. 

 

Hélène Mandroux présente

Parmi les personnalités présentes: les présidents socialistes des conseils régionaux de Provence-Alpes-Côte d'Azur Michel Vauzelle, et de Midi-Pyrénées Martin Malvy, le sénateur-maire (PS) de Lyon Gérard Collomb, ainsi que le président du gouvernement de Catalogne José Montilla. Il y avait également la maire de Montpellier, Hélène Mandroux, qui publie jeudi un livre à charge contre Georges Frêche.

L'inhumation devait avoir lieu à 15h30, dans le village natal de Georges Frêche, à Puylaurens. Georges Frêche est mort dimanche d'un arrêt cardiaque, à l'âge de 72 ans. 

 

Georges Frêche ira-t-il au paradis?
Videos SoYouTv.com