« Nos quartiers ont encore la fièvre »

— 

A. GELEBART / 20 MINUTES

Stéphane Gatignon, 41 ans
Maire de Sevran et conseiller général

de Seine-Saint-Denis.
« Il y a bien sûr des évolutions positives depuis 2005. Notamment grâce au programme de rénovation urbaine. A Sevran, nous bénéficions par exemple de 530 millions d'euros pour réaménager trois quartiers. Mais il reste de grosses difficultés, notamment dans les copropriétés. J'ai dû intervenir récemment pour rétablir les chauffages à plus de 300 personnes : le syndic n'avait tout simplement pas payé les factures. A ce niveau-là, c'est presque du marchandage de sommeil. Et puis le trafic de drogue a augmenté par rapport à 2005. C'est logique, le nombre de consommateur de cannabis explose en France (plus de 4 millions) et l'on n'ouvre toujours pas le débat de la dépénalisation… Nos quartiers ont encore la fièvre et tout peut dégénérer à n'importe quel moment. On l'a vu avec Grenoble cet été. »Recueilli par M. Go.