Niger: Les otages «sont en vie»

TERRORISME C'est ce qu’affirme le Premier ministre nigérien...

M.P. avec AFP

— 

AL-ANDALUS / TV GRAB / AFP

Les sept otages, dont cinq Français, enlevés en septembre par Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) «sont en vie», a déclaré à l’AFPle Premier ministre nigérien Mahamadou Danda, évoquant des «contacts sur le terrain», sans plus de précisions.

«Ce qui est sûr c'est que les otages sont en vie et tout est mis en oeuvre pour que, au moins, leur vie soit préservée», a-t-il indiqué, en marge du 13e sommet de la Francophonie à Montreux (Suisse). Une information qui confirme celles obtenues par le gouvernement français à la fin du mois de septembre.

«Des contacts qui se font sur le terrain»

Interrogé sur ce qui fondait cette certitude, il a répondu: «il y a des contacts qui se font sur le terrain», sans préciser de quelle nature.

Aqmi a revendiqué le 21 septembre l'enlèvement cinq jours plus tôt sur le site d'une mine d'uranium du groupe français Areva à Arlit (nord du Niger) de cinq Français, d'un Togolais et d'un Malgache. Les autorités françaises ont assuré qu'elles étaient prêtes à engager des pourparlers avec Aqmi pour obtenir la libération de ces otages.