L'Eglise belge renonce à créer un centre pour les victimes de prêtres pédophiles

avec AFP

— 

L'Eglise catholique belge a annoncé mercredi qu'elle renonçait à mettre sur pied un nouveau centre pour l'accueil des victimes de prêtres pédophiles. Elle estime que ces affaires sont du ressort du pouvoir judiciaire.
L'Eglise belge, secouée depuis le printemps par des scandales de pédophilie, s'était engagée le 13 septembre à être plus à l'écoute des victimes. La principale mesure annoncée par le primat de Belgique, l'archevêque André-Joseph Léonard, était la création dans les prochains mois d'un «centre de reconnaissance, de réconciliation et de guérison».
Mais cette initiative a été critiquée par des associations de victimes et une partie du monde politique, qui voyaient une tentative de l'Eglise de se soustraire à la justice des hommes.