Marseille: Quatre décès liés à un champignon dans un hôpital

SANTE Le secteur de réanimation adultes est touché...

— 

Quatre patients, hospitalisés en réanimation à l'hôpital Nord de Marseille, sont décédés cette année en raison de l'aggravation de leur état liée à la présence dans les locaux d'un champignon, l'aspergillus, a indiqué lundi l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM).

Problème concentré dans un des secteur de l'hôpital

«Le secteur de réanimation adultes de l'hôpital Nord est confronté à la présence d'aspergillus au sein de ses locaux: sur les 1.500 patients pris en charge depuis le début de l'année, huit cas d'aspergillose [forme de pneumonie] ont été diagnostiqués», affirme dans un communiqué l'AP-HM, à la suite d'une information parue dans La Provence.

Selon l'AP-HM, «aucun autre secteur de l'hôpital n'est confronté au problème». Sur les huit cas – quatre apparus en mars, puis quatre en juillet et août –, trois sont «possibles» et cinq certains. «Quatre personnes sont malheureusement décédées. Pour ces quatre décès, l'aspergillose a pu aggraver la maladie initiale», souligne l'AP-HM.