transports et facs perturbés

— 

De nombreuses actions ont eu lieu dans toute la France, hier.

Routiers. Comme promis, les routiers ont organisé des barrages filtrants et des opérations escargot. Selon la CFDT-Routes, environ 1 500 militants ont participé à ces actions. Mais la principale fédération de transporteurs routiers, la FNTR, ne croit pas à un mouvement d'ampleur. Parfois soutenus par les cheminots, les routiers ont ciblé notamment les dépôts de carburants.
Service public. Crèches, cantines scolaires, piscines ou ramassage des ordures, les perturbations de services des collectivités ont continué à s'étendre hier. La CGT a comptabilisé 60 départements touchés, contre 50 vendredi.
Etudiants. L'Unef, premier syndicat étudiant, a annoncé que douze universités avaient appelé les étudiants à faire grève et cinq autres à bloquer leur établissement.
SNCF. La grève s'est poursuivie aussi à la SNCF, avec un TGV sur deux en moyenne. Le trafic a été perturbé par des manifestations.M.Go.