Retraites: Pour Depardieu, la mobilisation contre la réforme est «ridicule»

POLEMIQUE Et les syndicats manipulent les Français...

M.P. avec AFP

— 

Repéré Gérard Depardieu en train de sentir une truffe (?) le 19 décembre 2008, à la fête de Noël organisée par les Galeries lafayette.
Repéré Gérard Depardieu en train de sentir une truffe (?) le 19 décembre 2008, à la fête de Noël organisée par les Galeries lafayette. — COMBE CYRIL/SIPA

Et une nouvelle provocation signée Géard Depardieu, une. L’acteur français, en promotion à Abou Dhabi, a jugé dimanche que le mouvement de protestation contre la réforme des retraites en France est «ridicule». «Ce qui se passe aujourd'hui en France est ridicule. Il s'agit d'une manipulation de la part des syndicats», a expliqué l'acteur à son arrivée au Festival international du cinéma, où il est venu présenter son film, Potiche, dans lequel il joue le rôle d’un maire... communiste.

Récidiviste

«En Espagne, l'âge de la retraite est de 67 ans», a insisté l’acteur qui, le mois dernier, a été l’auteur d’une sortie douteuse sur le thème «tous les politiques, c’est de la merde» et «Martine Aubry a une haleine de bière».

Quelques jours auparavant, c'était Juliette Binoche qui en avait pris pour son grade, l'acteur estimant qu'«elle n'est rien». Après ces sorties, Annie Duperey avait rétorqué: «A un stade de notoriété et peut-être d’ébriété, (…) on se sent tout permis, on est au-dessus de tout, (…) on adore cracher dans la soupe, juge l’actrice et romancière Annie Duperey. Ça a été un formidable acteur, mais il faut qu’il ferme sa gueule.»