AF447: les associations de victimes veulent de nouvelles recherches

Avec AFP
— 

  L'association des victimes de l'Airbus A330 d'Air France abîmé en mer il y a plus d'un an entre Rio et Paris, a appelé ce samedi les autorités à engager rapidement une quatrième phase de recherches en mer, dénonçant des «tergiversions» pour décider de cette opération.

Cette décision semble aujourd'hui incertaine du fait de problèmes de financement des recherches et de la perspective du prochain remaniement ministériel, a précisé à l'AFP Robert Soulas, secrétaire de l'association Entraide et Solidarité AF447, membre du collectif de l'association des familles de victimes.

L'incertitude quant à l'engagement d'une nouvelle phase de recherches s'ajoute aux critiques des familles sur les investigations déjà effectuées, qui «n'ont pas été réalisées avec la rigueur que l'on est en droit d'attendre d'un organisme d'enquête officiel», déplore le communiqué de l'association.

L'Airbus A330 d'Air France s'était abîmé en mer dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2009 faisant 228 disparus.