Huit ans de prison pour un gynécologue qui violait ses patientes

avec AFP

— 

Un gynécologue de 65 ans a été condamné vendredi soir par la cour d'assises de Paris à huit ans de prison ferme pour des viols ou agressions sexuelles sur une douzaine de ses patientes. La cour d'assises a assorti cette condamnation d'une interdiction définitive d'exercer la médecine.

La cour a suivi les réquisitions de l'avocat général Pierre Kramer qui avait demandé dans la matinée huit ans de prison, ainsi qu'une interdiction définitive d'exercer.

Condamné à six ans de prison en 2007 par la cour d'assises de Nanterre, Christian Vermeulen avait fait appel et avait été condamné un an plus tard à huit ans de prison par la cour d'assises d'appel de Versailles. Mais la Cour de cassation avait annulé cette décision pour vice de procédure.

L'ancien médecin, qui a déjà passé près de six années en détention provisoire, comparaissait donc pour la troisième fois devant une cour d'assises. A l'audience, il a une nouvelle fois assuré n'avoir fait que son travail, n'hésitant pas à qualifier les plaignantes de «menteuses», «crapuleuses et fielleuses».

Une douzaine de ses anciennes patientes, pour la plupart des femmes fragiles, avaient déposé plainte contre lui en 2003, décrivant des examens vaginaux douteux, réalisés dans des conditions d'hygiène déplorables.