Deux policiers blessés dans l'Aisne en marge d'une manifestation lycéenne

SOCIETE Des heurts ont éclaté...

O.R. avec AFP

— 

Les manifestations lycéennes contre les retraites ont été tendues à Saint-Quentin, dans l’Aisne, ce vendredi. Dans la matinée, des heurts ont éclaté, selon la préfecture contactée par 20minutes.fr, et deux policiers ont été légèrement blessés.

Alors que la manifestation ne comptait plus que 300 à 400 personnes (sur 1.200 à 1.500 au début), un groupe d'une vingtaine jeunes gens qui n'étaient vraisemblablement pas des lycéens a pris la tête du cortège et a encerclé un véhicule de police, dont une portière a été dégradée à coups de pieds. Les fonctionnaires ont utilisé des gaz lacrymogènes pour se dégager.

Jeunes cagoulés sur le toit d’un bus

Jeudi, des heurts avaient déjà éclaté lors d'une manifestation de lycéens qui a rassemblé jusqu'à 500 personnes selon la préfecture. Des jeunes gens cagoulés étaient notamment montés sur le toit d'un bus. Une vitrine a été dégradée et des rétroviseurs de voitures ont été brisés.

Depuis jeudi matin, quand des incidents avaient déjà émaillé une première manifestation, la police a procédé à 13 interpellations, qui ont abouti à sept gardes à vue, pour des jets de projectiles, des dégradations sur des véhicules ou des tags injurieux.