Le Cran demande la destruction immédiate du fichier de Roms

AFP

— 

Le Conseil représentatif des associations noires (Cran) a «exigé la destruction immédiate du fichier Minorités étrangères non sédentarisées (Mens) et la lumière sur tous les fichiers existants», dans un communiqué publié vendredi.
Le Cran, qui est membre du «groupe fichiers» présidé par le criminologue Alain Bauer, souligne que la révélation de ce fichier ethnique présumé sur les Roms, «détenu par la gendarmerie fait frémir».
Selon l’organisation, le Mens est un fichier «illégal autant que clandestin et inacceptable dans notre République».