La Peep fustige «l'instrumentalisation des lycéens»

AFP

— 

La Peep, deuxième fédération de parents d'élèves de l'enseignement public, a dénoncé vendredi les blocages de lycées et «l’instrumentalisation des lycéens par diverses organisations».
La Peep «en appelle à la responsabilité de tous pour ne plus entraîner les jeunes dans des situations non maîtrisables», ajoute-t-elle dans un communiqué, se disant «très choquée» par les brûlures subies par deux élèves à Bonneville (Haute-Savoie).