Marine Le Pen évoque un «Karachigate» gênant pour Nicolas Sarkozy

avec AFP

— 

«Parmi toutes les affaires qui éclaboussent le pouvoir, il en est une qui gêne particulièrement Nicolas Sarkozy, le "Karachigate"», a déclaré Marine Le Pen vendredi dans un communiqué, alors que le parquet de Paris a décidé jeudi de faire appel de la décision du juge Renaud van Ruymbeke d'enquêter sur d'éventuelles rétrocommissions.
«Voilà en effet maintenant que la Justice elle-même, par l'intermédiaire du procureur Jean-Claude Marin (encore lui !), bloque toute possibilité d'enquête sur ce qui apparaît comme l'un des plus épouvantables scandales de ces dernières décennies : le mensonge d'Etat autour du financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995, et l'attentat de Karachi qui tua 15 personnes en 2002, dont 11 ingénieurs et techniciens français», ajoute la vice-présidente du FN.