Le gouvernement mise sur le coaching des chômeurs

— 

Les jeunes diplômés seront mieux suivis.
Les jeunes diplômés seront mieux suivis. — S. POUZET / 20 MINUTES

« Il faut que la reprise bénéficie à tout le monde », a martelé hier le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, qui dévoilait les axes de sa politique emploi pour la fin 2010 et l'année 2011. Une stratégie reposant surtout sur un meilleur accompagnement des demandeurs d'emploi les plus fragilisés par la crise. Pour aider les jeunes diplômés à accéder à leur premier poste, le gouvernement souhaite ainsi renforcer leur suivi par les conseillers de Pôle emploi, de l'Apec et des missions locales. Idem pour les chômeurs âgés. Le service Senior Plus, sorte de coaching personnalisé, sera ainsi expérimenté à Pôle emploi d'ici à la fin de l'année et des Job Dating créés pour eux seront plus nombreux. Le gouvernement table aussi sur la future aide à l'embauche des chômeurs seniors pour « créer le déclic » chez les recruteurs.

Rapprocher l'offre et la demande
Autre cheval de bataille de Laurent Wauquiez : limiter le nombre d'offres d'emplois non pourvues sur des métiers en tension. Une étude a été commandée au Centre d'analyse stratégique pour mieux identifier ces métiers porteurs. Ses résultats seront connus d'ici à une quinzaine de jours. « Nous mettrons ensuite en place une politique de formation pour favoriser la réorientation des chômeurs vers ces emplois », a promis Laurent Wauquiez.Delphine Bancaud