Un jeune renversé par une voiture de police devant la mairie d'Argenteuil

EXCLUSIF Il a été transporté à l'hôpital dans un état grave...

Alexandre Sulzer, William Molinié et Magali Gruet

— 

Un jeune a été renversé ce jeudi soir, vers 17h30, par une voiture de police devant la mairie d'Argenteuil (Val-d'Oise). Sans en rajouter, la préfecture du Val d'Oise, contactée par 20minutes.fr, a confirmé qu'il y avait bien eu un incident à cette heure et à ce lieu-là.

Joint par 20minutes.fr, Saha Zacharia, qui se trouvait dans la permanence de Faouzi Lamdaoui  - conseiller municipal PS d'Argenteuil - proche du lieu de l’accident, a été témoin de la scène: «Un jeune haut comme trois pommes, qui n’avait pas plus de douze ans, traversait au feu rouge à l’angle du boulevard Léon Feix et de la rue Michelet quand une camionnette de la police est arrivée à toute allure et a tamponné le petit. Dans les deux minutes qui ont suivi, sept voitures de police et une voiture banalisée sont arrivées pour aider le petit mais les pompiers n’ont pas été appelés. Ce sont les témoins qui les ont appelés. Ils sont restés plus d’une heure avec le jeune pour le stabiliser. Un attroupement s’est formé et l’ambiance était tendue avec la police. Un médecin est venu, a parlé avec Faouzi Lamdaoui». «L’enfant souffre d’un traumatisme crânien et serait dans le coma», complète Faouzi Lamdaoui, après l’entretien avec le médecin.

Transporté à l'hôpital Necker dans un état grave

«Les collègues ramenaient trois individus au commissariat d’Argenteuil. Ils ont emprunté la voie de bus. La camionnette a percuté un jeune garçon de 11 ans qui attendait au niveau de l’arrêt de bus, des écouteurs sur les oreilles, et qui est descendu sur la voie de bus. On ne sait pas encore si le véhicule avait son deux-tons allumé. Il souffre d’une hémorragie cérébrale. Son état semble assez sérieux et a été transporté à l’hôpital Necker de Paris», a confirmé à 20minutes.fr Ludovic Colignon, du syndicat Alliance pour le Val-D’oise.

«Son pronostic vital n'est pas engagé», a affirmé à 20minutes.fr le maire PS d'Argenteuil, Philippe Doucet. Ce dernier a confirmé que le jeune garçon avait traversé «hors des clous» et que le deuton de la camionnette avait bien été «mis en marche». «C'est un accident de la route regrettable», a encore commenté le maire, précisant qu'il y a eu «un atttroupement» après l'accident, «comme partout», mais que la situation était «revenue au calme». 

«Le feu était au rouge»

Interrogée par 20minutes.fr, une habitante du quartier, témoin de la scène, a confirmé que le jeune garçon «avait des écouteurs» et qu'il se trouvait «dans le couloir du bus». Elle a ajouté que «le feu était au rouge pour les voitures». 

Contacté par 20minutes.fr, le commissariat d'Argenteuil a refusé sèchement de commenter l'événement.

 

>> En raison de débordements fréquents sur ce type de sujets, nous sommes contraints de le fermer aux commentaires. Merci de votre compréhension.