Pour mincir, n'oubliez pas de dormir

ETUDE Les personnes au régime brûlent moins de graisse quand elles ne dorment pas assez...

avec AFP

— 

Illustration sommeil
Illustration sommeil — S. POUZET / 20 MINUTES

«Si le but de votre régime est de faire fondre la graisse, ne pas assez dormir revient à se mettre des bâtons dans les roues.» Voilà, en résumé, les conclusions d’une étude américaine, formulées par le Dr Plamen Penev, son principal auteur.

Quand des personnes dorment le nombre d'heures requis, plus de la moitié de leur perte de poids est de la graisse et seulement un quart si elles manquent de sommeil, ont constaté les auteurs de l’enquête, qui est parue dans les Annales américaines de la médecine interne datée du 5 octobre.

Le manque de sommeil déclenche la faim

Le fait de ne pas assez dormir a aussi rendu les personnes plus affamées car le manque de sommeil fait monter les niveaux sanguin de ghreline, une hormone qui déclenche la faim et réduit la consommation d'énergie par le corps.

L’étude a été menée au Centre de ressources clinique générale de Chicago et a suivi 10 volontaires souffrant d'excès pondéral, mais en bonne santé, âgés de 35 à 49 ans avec un indice de masse corporelle (IMC) allant de 25, indication d'un poids excessif,  à 32, considéré comme étant obèse.

Seulement 600 g de graisse perdue

Les participants - tous volontaires - ont suivi un régime alimentaire équilibré, absorbant environ 1.450 calories par jour. Chacun d'eux a été suivi à deux reprises: tout d'abord durant 14 jours avec une période quotidienne de 8h30 de sommeil puis pendant 14 jours avec seulement 5h30 de repos.

Les participants ont perdu en moyenne 3 kg durant chacune des deux périodes de 14 jours, mais seulement 0,6 kg de graisse lorsqu’ils dormaient peu contre 1,41 kg quand ils dormaient normalement.