Retraites: il faut passer par une grève reconductible, selon la CGT Total

AFP
— 

Le coordinateur CGT du groupe Total Charles Foulard a estimé lundi que l'opposition à la réforme des retraites devait désormais passer par une grève reconductible et que cette éventualité serait proposée le 12 octobre dans la branche pétro-chimique.
«Avec la fédération des industries chimiques (Fnic-CGT), nous appelons nos syndicats à mettre en débat lors d'assemblées générales le 12 octobre la question de la reconductibilité qui à notre sens est le seul niveau d'action qui permettra de faire reculer le gouvernement», a déclaré Charles Foulard sur France Inter.
«Il est bien évident qu'il s'agit d'être rejoint par d'autres corporations car ce ne peut pas être une grève par procuration», a-t-il poursuivi, estimant que «c'est le gouvernement qui nous y pousse».