Sous-marin nucléaire: Mise en service très discrète pour le Terrible

ARMEE C'est le fer de lance de la nouvelle dissuasion nucléaire française...

avec AFP

— 

J.P. BARBIER / AFP

La Marine nationale a mis en service «très discrètement» fin septembre «le quatrième et dernier sous-marin nucléaire lanceur d'engins de nouvelle-génération» le Terrible et «le nouveau missile nucléaire balistique M51» annonce La Tribune dans son édition de ce vendredi.

Une «modernisation de grande ampleur»

«Ainsi armé, le Terrible est devenu le fer de lance de la nouvelle dissuasion nucléaire française» note la Tribune qui annonce également «la modernisation de grande ampleur» dont feront l'objet les trois premiers SNLE-NG (le Triomphant mis en service en 1997, le Téméraire et le Vigilant en 2004).

Le Terrible a effectué son premier tir de M51 le 27 janvier 2010. Un tir effectué le 10 juillet dernier avait permis la validation du système d'arme du sous-marin. Ce missile mer-sol-balistique-stratégique est destiné aux SNLE-NG, à commencer par le Terrible, lancé en mars 2008, et qui en recevra 16 exemplaires.