Un voyagiste condamné pour tromperie et publicité mensongère

AFP

— 

L'ancien PDG du tour-opérateur Switch, propriétaire jusqu'en 2008 du site «partirpascher.com», a été condamné lundi en appel à six mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende pour tromperie et publicité mensongère, après des plaintes de clients mécontents.
Le 28 septembre 2007, le tribunal correctionnel de Créteil avait condamné Jean-Pascal Siméon à six mois de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende. La société Switch, qui a depuis été mise en liquidation, avait elle-même été condamnée à 100.000 euros d'amende. La décision de la cour concernant ses liquidateurs n'était pas immédiatement disponible lundi.
Dans ce dossier, des clients mécontents reprochaient au groupe des vacances au rabais: rats et blattes dans une chambre d'hôtel à Saint-Domingue, piscine sale et cuisine de cantine dans un hôtel trois étoiles à Rhodes (Grèce), une semaine de croisière aux Seychelles avec toilettes bouchées et nourriture rationnée. D'autres affirmaient avoir été logés dans des hôtels de catégorie inférieure en regard de leur réservation.