La banque LCL aux Prud'hommes face à un ex-stagiaire

AFP

— 

Le conseil des prud'hommes de Paris a examiné lundi un conflit opposant LCL à un ancien stagiaire recruté comme salarié puis remercié au bout de six mois d'essai, «de façon tout à fait légitime» selon la banque, «abusive» selon le plaignant, soutenu par Génération Précaire.
Selon Me Eric Zerbib, avocat du plaignant, LCL a eu un comportement «abusif» en prolongeant la période d'essai de David, après déjà 14 mois de stages et en l'interrompant 48 heures avant que la période d'essai s'achève.
L'avocate de la banque a fait valoir que les trois stages effectués par le jeune homme, 31 ans aujourd'hui, pendant son école de commerce comme conseiller pour la clientèle professionnelle, 14 mois au total, avaient bien constitué «un vrai stage qui ne peut être requalifié en contrat de travail».
Le jugement sera rendu le 29 octobre.