Brice Hortefeux: la menace terroriste «est réelle»

SECURITE Et la France renforce sa vigilance...

avec AFP

— 

G.JULIEN / AFP

Il confirme. Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, interrogé par la presse lundi sur l'existence d'une menace terroriste, a affirmé à Moissy-Cramayel que «la menace est réelle» et que «notre vigilance est renforcée».

Le ministre a rappelé que le plan Vigipirate restait activé au niveau rouge, avant-dernier niveau avant le niveau écarlate, déclenché en cas de risque d'attentat imminent.

Brice Hortefeux ne confirme pas que la menace vise les transports

Brice Hortefeux, en déplacement à Moissy-Cramayel, en Seine-et-Marne, pour une visite sur le thème de la sécurité dans les établissements scolaires, s'est refusé à confirmer des informations selon lesquelles le risque d'attentat s'était renforcé spécifiquement dans les transports. Le ministère de l'Intérieur parle de «types d'objectifs indéfinis».

Une source proche du ministère de l'Intérieur avait indiqué un peu plus tôt que le risque d'un attentat s'était renforcé en France depuis jeudi, notamment sur les transports. «Il s'agit d'une menace dont on pouvait penser qu'elle visait les transports», a-t-on indiqué sans fournir de détails ni sur ses raisons, ni sur son calendrier. Ce renforcement de la menace a été enregistré «à compter de jeudi 5h», a-t-on précisé de même source, après qu'un «renseignement émanant d'un pays ami» est parvenu à la France, faisant état de l'«imminence» d'un attentat sur le territoire national, prêté à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Deux réseaux jihadistes distincts, qui étaient dormants, se seraient récemment réveillés, avec l'arrivée sur le territoire de plusieurs islamistes radicaux, sans doute revenus de la zone pakistano-afghane, selon une source policière.

«Tous les clignotants sont au rouge»

Il y a une semaine, Bernard Squarcini, chef de la Direction centrale du Renseignement intérieur, avait déclaré que «tous les clignotants sont au rouge». «On ne sait pas quand et où l'attentat aura lieu, mais on sait qu’il aura lieu», a affirmé à l'AFP un responsable des services de renseignement, sous couvert de l'anonymat.

Avec l'adoption d'une loi interdisant le voile islamique intégral dans l'espace public, la participation du contingent français aux opérations en Afghanistan, l'attaque en juillet par un commando français d'une base d'Aqmi qui a fait sept morts parmi les jihadistes, les griefs des membres d'Al Qaïda contre Paris ne manquent pas.

Et vous, vous y croyez? La réponse avec le micro-trottoir de SoYouTv

Craignez-vous des attentats terroristes en France ?
Videos SoYouTv.com