Niger: L'un des otages avait confié ne pas se sentir en sécurité

NIGER Un jeune ingénieur martiniquais de 28 ans avait manifesté le désir de rentrer en France...

AFP

— 

Un jeune ingénieur martiniquais de 28 ans, Thierry D. travaillant pour le compte de Vinci, figure parmi les 5 français enlevés jeudi au Niger, a-t-on appris samedi auprès de sa famille en Martinique. Dans une interview à RCI Martinique, Alex D., le père de cet ingénieur, s’est déclaré «inquiet après l’enlèvement de son fils unique».

Une inquiétude ressentie, dès l’annonce de l’enlèvement de cinq Français et de deux Africains au Niger, et avant même d’avoir reçu la confirmation des autorités françaises, a-t-il indiqué. Selon Alex D. son fils Thierry, lors de leurs derniers échanges téléphoniques, ne se sentait pas en sécurité. Il avait manifesté le désir de rentrer en France et son départ du Niger était une question de jours.

«C’est notre fils unique et on s’est sacrifié pour lui payer des études d’ingénieur et qu’il réussisse», a encore dit à RCI ce chauffeur de camion remorque. «Et voilà qu’au moment où on pourrait se réjouir de sa réussite, on nous l’enlève», a-t-il conclu.