Le gourou Le Dinh condamné à quinze ans de prison pour viols

PROCES Dix à douze ans avaient été requis contre cet homme de 51 ans...

J. M. et J.C. avec AFP

— 

Robert Le Dinh, gourou accusé de viols et agressions sexuelles à la salle d'audience de Foix le 10 semptembre 2010.
Robert Le Dinh, gourou accusé de viols et agressions sexuelles à la salle d'audience de Foix le 10 semptembre 2010. — PASCAL PAVANI/AFP

Robert Le Dinh, gourou jugé pour viols et agressions sexuelles contre plusieurs adeptes, a été condamné ce samedi à 15 ans de réclusion par les assises de l'Ariège.

L'avocate générale avait requis «une peine qui ne soit pas inférieure à 10 ou 12 ans de réclusion criminelle» contre l'accusé. «Il avait tout mis en place pour que les adeptes, et plus particulièrement les femmes, soient assujettis» a déclaré l'avocate générale Cécile Deprade dans son réquisitoire.

«Il utilisait nos corps et nos esprits»

Robert Le Dinh, gourou d'une communauté spirituelle est accusé par d'anciennes adeptes de les avoir violées, mais se présente depuis l'ouverture du procès, le 10 septembre comme la victime d'un complot. Ses anciens disciples ont décrit un gourou pervers qui usait de son emprise pour obtenir des faveurs sexuelles mais aussi faire financer son train de vie.

L'accusé, âgé de 51 ans, a de son côté dit ne pas craindre d'être qualifié de «gourou», mais celui d'une communauté d'amis dans laquelle il n'a jamais rien imposé à personne et certainement pas des viols. Toutes les relations sexuelles étaient «librement consenties» a-t-il constamment affirmé, démentant par ailleurs toute agression sexuelle sur mineure.

Pour l'avocate générale, il y avait bien un système de «persuasion coercitive». Cécile Deprade a cité un témoin selon lequel «il utilisait nos corps et utilisait nos esprits». «Tout est dit dans cette phrase» a lancé l'avocate générale en ajoutant: «Oui ces adeptes sont dans un carcan, oui ils sont dans une prison!» La défense devait plaider l'acquittement et le verdict était attendu samedi.