Un violeur présumé interpellé grâce à la vidéosurveillance

SECURITE Cela s'est passé à Montpellier...

J.R. avec AFP

— 

Repéré. Un homme de 20 a reconnu être l’auteur de trois viols après avoir été interpellé dans la nuit de lundi à mardi à Montpellier grâce à un employé affecté à la surveillance vidéo de la ville.

Sur un des écrans, ce dernier a repéré un homme croisant une femme, faire demi-tour et la suivre. Dans un scénario qui n'est pas sans rappeler le film Minority Report où les criminels étaient interpellés avant leur passage à l'acte, l'employé a donc permis l'interpellation de l'homme qui s'apprêtait à frapper une nouvelle fois.

Confondu par ses empreintes ADN

Car ce n'était pas la première fois. Le suspect a été mis en examen pour «viols aggravés» en raison du nombre de victimes. Des viols et une agression sexuelle avaient été commis en mai, juin et juillet, tous pendant la nuit à Montpellier sur des femmes âgées d’une vingtaine d’années.

L'homme interpellé correspondait au portrait établi par les victimes. Il a été confondu par ses empreintes ADN. Il encourt 20 ans de réclusion criminelle. 

Brice Robin, procureur de la République de Montpellier a salué la vigilance de l'employé.