Expulsions: Brice Hortefeux signe une nouvelle circulaire

POLEMIQUE Pour «lever tout malentendu»...

avec AFP
— 
HADJ / SIPA

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a «tenu à signer personnellement» une nouvelle circulaire aux préfets relative aux évacuations de campements illicites pour «lever tout malentendu sur une éventuelle stigmatisation» des Roms, a annoncé son entourage lundi.

>> Lire notre décryptage sur la circulaire précédente, illégale à plusieurs niveaux

Cette circulaire, dont l'AFP a eu connaissance, demande aux préfets de «poursuivre» les évacuations de camps illicites «quels qu'en soient les occupants».

«Qu'un contenu chronologique, opérationnel»

La circulaire du 5 août du directeur de cabinet de l'Intérieur, Michel Bart, dont l'objet portait sur «l'évacuation des campements illicites», enjoignait aux préfets une «démarche systématique de démantèlement des camps illicites, en priorité ceux de Roms».

Le mot «priorité», selon l'Intérieur lundi, n'avait «qu'un contenu chronologique, opérationnel, par rapport aux gens du voyage», en raison des «multiples déplacements de ces derniers qui participent, l'été, à de nombreux pèlerinages», poursuit-on de même source.

«Il ne s'agissait pas de stigmatiser» les Roms, assure l'Intérieur, en relevant que, contrairement à ceux des gens du voyage qui peuvent être évacués sur simple décision préfectorale, l'évacuation des camps de Roms «nécessite une décision judiciaire».

«Cette action doit se poursuivre»

Dans sa circulaire de lundi, le ministre de l'Intérieur rappelle qu'il «a été procédé à l'évacuation de 441 campements illicites» depuis le 28 juillet et que «cette action doit se poursuivre».

«Bien entendu, comme les précédentes opérations, elle doit se faire dans le strict respect de la loi», insiste Hortefeux et, «dès lors que (ces) conditions sont remplies», elles «doivent porter également sur les nouvelles installations illégales qui auraient pu apparaître depuis» les premières opérations.

Les mentions de «priorité» et de «Roms» dans la circulaire du 5 août ont été rédigées après réunion de la cellule interministérielle consacrée aux évacuations.

En raison de débordements systématiques sur ce sujet, cet article est fermé aux commentaires. Merci de votre compréhension.