Affaire Bettencourt: un proche de MAM à l'origine de fuites dans la presse?

JUSTICE Il a été évincé début septembre...

C. F.

— 

Michèle Alliot-Marie, la ministre de la Justice, le 5 janvier à Paris.
Michèle Alliot-Marie, la ministre de la Justice, le 5 janvier à Paris. — B. TESSIER/ REUTERS

Il a été prié de ne plus remettre les pieds place Vendôme. Selon Nouvelobs.com, le conseiller pénal de Michèle Alliot-Marie, David Sénat, a été évincé parce qu'il était suspecté d'être à l'origine de fuites dans la presse concernant l'affaire Woerth-Bettencourt

Selon le site de l'hebdomaire, les appels passés depuis son portable administratif ont été épluchés et la ministre de la Justice a été sommé en haut lieu de mettre fin aux missions de son conseiller.

Ce dernier est désormais chargé d'une «mission de préfiguration» de la cour d'appel de Cayenne, en Guyane.