Marseille: deux mises en examen pour viols dans une maison de retraite

JUSTICE Deux aide-soignants sont accusés d'avoir forcé des pensionnaires à avoir des relations sexuelles...

avec AFP

— 

Deux membres du personnel d'une maison de retraite des quartiers nord de Marseille ont été mis en examen pour viols en fin de semaine dernière, a indiqué une source proche de l'enquête à l’AFP ce lundi.

Ces aide-soignants, un homme et une femme âgés de 39 ans, s'en étaient pris à trois dames septuagénaires qu'ils contraignaient par jeu à des relations sexuelles avec un pensionnaire octogénaire «très diminué physiquement», selon les investigations des enquêteurs de la brigade de la famille de la sûreté départementale.

Les suspects nient les faits

Certaines des victimes, atteintes de la maladie d'Alzheimer, avaient pu cependant évoquer des contraintes sexuelles, subies en début d'année, avec l'assistante sociale de l'établissement, situé dans le quartier Saint-André dans le 16e arrondissement.

Placés en garde à vue, les suspects ont nié les faits, évoquant un complot de collègues souhaitant les éliminer, et ont reconnu simplement offrir des cigarettes de temps en temps aux personnes âgées.

Le couple a été mis en examen pour viols et violences sur personnes vulnérables par agent ayant autorité et placé sous contrôle judiciaire.