Les fruits et légumes bio encore trop chers

SOCIETE Une étude montre un écart de prix de l'ordre de 70% avec les fruits et légumes classiques...

A.C. avec AFP
— 
Présentoir de légumes bio dans une grande surface.
Présentoir de légumes bio dans une grande surface. — DURAND FLORENCE/SIPA

Le quatrième observatoire des prix des fruits et légumes de l'association «Familles rurales», publié ce mardi par le quotidien La Croix relève que les fruits et légumes bio sont presque 70% plus chers que les traditionnels.

68% plus cher

Le prix moyen du panel de fruits bio (pomme, melon, abricot, cerise, fraise, pêche, nectarine, poire) est, selon l’enquête, 68% plus cher: 5,54 euros le kilo, contre 3,29 euros le kilo pour les fruits conventionnels.

Pour les légumes (aubergine, carotte, courgette, haricot vert, poivron, pomme de terre, tomate, salade), l’ordre de grandeur reste le même. Avec 3,23 euros, prix moyen au kilo, le bio est 69% plus cher que le conventionnel (1,91 euro).

Le prix du non-bio augmente par rapport à 2009

Cet observatoire annuel montre aussi que le prix des fruits non bio a augmenté de 11,1% et celui des légumes de 5,5% par rapport à 2009, année qui avait été marquée par des prix bas, nombre de producteurs ne parvenant même pas à couvrir leurs coûts d'exploitation.

Si une personne suit la préconisation de l'OMS (manger 400 grammes de fruits et légumes par jour) cela lui revient à 1,04 euro par jour contre 0,95 euro pour l'année dernière.

Depuis 2007, Familles rurales relève, pendant l'été, les prix de huit fruits et huit légumes en distinguant leur origine ainsi que les surfaces de vente. Deux relevés de prix (mi-juin et mi-juillet) ont été effectués par 81 personnes dans 38 départements.