Brice Hortefeux précise que les Unités territoriales de quartier ne seront pas supprimées

POLICE Elles vont évoluer...

20 Minutes avec AFP
— 
J.P. KSIAZEK / AFP

Tout est dans la nuance. Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a précisé mercredi dans un communiqué que les UTeQ (unités territoriales de quartier) de la police n'étaient pas supprimées, mais qu'elles allaient évoluer.

«Les UTeQ nouvelle génération», dont 26 seront mises en place d'ici la fin de l'année, ne seront «plus rattachées à un quartier mais à une zone de délinquance», selon le texte du ministre.

Symboles d'une certaine police de proximité, ces unités avaient été créees et lancées en 2008 par Michèle Alliot-Marie, lorsqu'elle était ministre de l'Intérieur.

Des brigades plus musclées

Brice Hortefeux, en déplacement mardi à Toulon et à Hyères, dans le Var, avait annoncé la fin de facto des UTeQ (unités territoriales de quartier), symbole d'une certaine police de proximité, remplacées par des «brigades spéciales de terrain» (BST) plus musclées.

Dans son communiqué, le ministre précise que deux UTeQ «nouvelle génération» seront implantées à Perpignan et à Toulon dès le mois de septembre.