Le rappeur Abdul X va bientôt comparaître devant la justice

POLEMIQUE Sa chanson «Tirez sur les keufs» avait été dénoncée par des syndicats de police...

avec AFP

— 

Les syndicats de police ont été entendus. Le rappeur et auteur du vidéo-clip «Tirez sur les keufs», relevant de l'apologie de crime selon le ministère de la Justice, sera prochainement cité à comparaître devant le Tribunal de Grande Instance de Paris, a indiqué ce dimanche une source judiciaire, confirmant une information du Parisien.

Le rappeur a présenté ses excuses

«Abdul X», jeune homme originaire de Sèvres (Hauts-de-Seine), a été placé en garde à vue et remis en liberté dans l'attente de sa citation. Il a reconnu être l'auteur de la chanson incriminée, a déclaré cette même source.

Selon Le Parisien, citant une source proche de l'enquête, le rappeur, entendu durant près de cinq heures vendredi soir, a «présenté ses excuses, affirmant que les paroles de sa chanson ne reflétaient pas sa pensée». Il aurait aussi indiqué que l'arme qu'il avait en main sur la vidéo était «factice et qu'il s'en était débarrassé».

«Je ne laisserai pas un rappeur menacer des hommes et des femmes»

Les syndicats de policiers Alliance et Synergie avaient fait part de leur indignation jeudi, demandant au ministre de l'Intérieur d'engager des poursuites contre le ou les auteurs de ce vidéo-clip diffusé sur le site de partage YouTube.

Brice Hortefeux avait alors fait savoir qu'il avait porté plainte le matin même contre «un certain Abdul X, qui fait profession de rappeur». «Je ne laisserai pas un rappeur en manque de notoriété menacer des hommes et des femmes qui, dans des conditions parfois difficiles, assurent la sécurité de nos concitoyens, y compris jusqu'au péril de leur vie», disait-il.

Les syndicats de police souhaitent des sanctions lourdes

La Chancellerie précisait enfin que la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, avait «demandé au parquet de Paris d'ouvrir une enquête préliminaire suite à certains propos - relevant de l'apologie de crime - tenus par le rappeur Abdul X dans un clip diffusé sur Internet».

Alliance Police Nationale «espère que l'auteur du clip sera sanctionné lourdement, afin de dissuader tous ceux qui souhaiteraient suivre la même voie», a réagi ce dimanche le deuxième syndicat de gardiens de la paix, en se félicitant d'avoir été entendu par le ministre de l'Intérieur.