PSG: Trois supporters interpellés samedi soir déférés devant le parquet

FOOTBALL Et le ministère de l'Intérieur annonce que les 249 supporters parisiens interpellés en marge du match seront interdits de stade jusqu'au 15 août...

M.P. avec AFP

— 

Sur les 249 supporters interpellés samedi soir aux alentours du Parc des Princes, quatre d’entre eux, soupçonnés d’avoir lancé des fumigènes en direction des policiers, ont été déférés lundi devant le parquet à l’issue de leur garde à vue. Trois ont fait l'objet d'une convocation par procès-verbal pour être jugés ultérieurement pour des faits de violences en réunion sur agent de la force publique et outrages. Ils ont également été placés sous contrôle judiciaire, ce qui leur interdit de se rendre dans des stades. Le parquet a pris des réquisitions semblables pour le quatrième supporter qui était déféré lundi. Au total, neuf supporters avaient été placés en garde à vue après des incidents aux abords du stade parisien, samedi soir avant le match de la première journée de Ligue 1 opposant le PSG à Saint-Etienne.

Les 249 supporters du PSG qui ont été interpellés samedi au soir en marge du match au Parc des Princes contre Saint-Etienne seront «interdits de stade» d'ici au prochain match du club, le 15 août à Lille, a indiqué le ministère de l'Intérieur. «Le ministre Brice Hortefeux a demandé à la préfecture de police d'interdire de stade les 249 personnes interpellées samedi», les procès-verbaux d'interdiction «sont en cours de préparation» et les interdictions seront effectives «avant le match Lille-PSG du 15 août», a précisé le ministère, confirmant une information d’Europe 1.

Des bus escortés

Du coup, des mesures particulières seront prises avant le match au stade Villeneuve-d'Ascq. Un «périmètre de sécurité sera mis en place largement à l'extérieur du stade lillois pour filtrer les spectateurs» avec l'aide de «physionomistes de la préfecture de police», ajoute la place Beauvau. «Seuls les supporters du PSG qui auront accepté l'offre du club d'un abonnement trajet en bus-billet auront accès à l'enceinte sportive», alors qu'un «couvre-feu sera établi pour ceux qui l'auront refusé».

Les bus transportant les supporters parisiens (ceux qui possèdent la nouvelle carte «Tous PSG», ndlr) seront escortés par la préfecture de police de Paris jusqu'à la sortie de leur domaine de compétences, puis pris en charge par la gendarmerie jusqu'à Lille. Des stadiers seront également présents dans les véhicules.