Les Français plébiscitent les mesures sécuritaires du gouvernement

OPINION Selon un sondage publié par «Le Figaro», en tout cas...

— 

Le président de la République Nicolas Sarkozy  s'exprime à la préfecture de l'Isère, à Grenoble, le 30 juillet 2010.
Le président de la République Nicolas Sarkozy s'exprime à la préfecture de l'Isère, à Grenoble, le 30 juillet 2010. — AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

Le gouvernement a décidé, au cœur de l'été, de remettre un petit tour de vis sécuritaire. Et les Français seraient largement favorables aux principales mesures annoncées, selon un sondage Ifop pour Le Figaro publié ce jeudi. Le consensus semble même transcender assez largement les tranches d'âge, appartenances sociales ou préférences politiques affichées.

Déchéance de nationalité
Quelque 80% des sondés se sont dits favorables au retrait de la nationalité française pour les personnes d'origine étrangère coupables de polygamie ou d'excision.
Et 70% y sont favorables pour les délinquants d'origine étrangère «en cas d'atteinte à la vie d'un policier ou d'un gendarme».

Démantèlement des camps illégaux de Roms et de gens du voyage
La mesure est plébiscité par 79% des personnes interrogées.

Bracelet électronique
Parmi les différentes mesures soumises aux personnes interrogées, celle qui remporte la plus forte adhésion (89%) est le port du bracelet électronique, pour les délinquants multirécidivistes, pendant plusieurs années après la fin de leur peine.

Vidéosurveillance
Enfin, 67% des Français sont favorables à la mise en place de 60.000 caméras d'ici à 2012.

Prison
L'instauration d'une peine incompressible de 30 ans de prison pour les assassins de policiers et de gendarmes par 80% des sondés. A l'inverse, c'est la proposition d'une condamnation à 2 ans de prison des parents de mineurs délinquants qui recueille le moins d'opinions favorables, même si tout de même 55% des Français l'approuvent.

En raison de débordements fréquents sur ce type de sujets, nous nous voyons contraints de fermer cert article aux commentaires. Merci de votre compréhenion.

Méthodologie

Sondage réalisé sur un échantillon de 1.003 personnes, représentatif de la population française de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne entre le 3 et 5 août.