Coup de filet de Grenoble: les trois derniers interpellés remis en liberté

POLICE Aucune charge n'a été retenue contre eux...

J. M. avec AFP

— 

JEAN-PIERRE CLATOT /AFP

Trois des quatre hommes, qui se trouvaient toujours en garde à vue après une vaste opération de police à Grenoble, ont été remis en liberté ce jeudi en fin de matinée, «sans qu'aucune charge» n'ait été «retenue contre eux», selon une source judiciaire.

Le quatrième avait déjà été remis en liberté dans la soirée de mercredi, a rappelé la même source. Ces hommes, âgés de 15 à 24 ans, avaient été interpellés mercredi dans le cadre d'une information judiciaire liée au braquage du casino d'Uriage (Isère) qui avait débouché sur la mort d'un des malfaiteurs.

«Un succès»

Les jeunes hommes interpellés à la Villeneuve «n'ont pas participé au vol à main armée du casino d'Uriage et aux fusillades qui ont suivi», a annoncé la source judiciaire. La juge instruisant l'enquête a donc décidé de lever leur garde à vue, qui a néanmoins «permis de recueillir des éléments permettant de faire avancer l'enquête», a-t-on assuré de même source.

Présent jeudi à Grenoble pour installer le groupe d'intervention régional (GIR) de l'Isère, le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a souligné que l'opération de police de mercredi «visait à mieux connaître l'identité du complice de Boudouda», actuellement en fuite. «C'est un succès», a-t-il affirmé lors d'un point presse à la préfecture.