Un préfet fou du guidon se casse la clavicule dans un accident de vélo

ACCIDENT Richard Samuel aurait grillé un feu rouge...

J. M. avec AFP

— 

Richard Samuel, préfet délégué pour les états généraux de l'outre-mer.
Richard Samuel, préfet délégué pour les états généraux de l'outre-mer. — WITT/SIPA

«Des gens très bien peuvent aussi commettre des infractions.» Philippe Boussion, du syndicat Unité police FO, a souhaité à sa façon «un prompt rétablissement» au préfet de Maine-et-Loire après son accident de vélo. Richard Samuel, considéré comme un homme «à poigne», s'est en effet cassé la clavicule et, selon des témoins, sa conduite aurait été pour le moins imprudente.

«J'avais le soleil dans les yeux»

«Le cycliste a dépassé la voiture par la droite et franchi le carrefour alors que le feu était au rouge fixe», a raconté une automobiliste, témoin de la scène. «J'avais le soleil dans les yeux. Il est possible que le feu ait été au rouge mais je ne m'en suis pas rendu compte. Ce n'était pas volontaire, j'étais persuadé qu'il était au vert quand je suis passé», s'est défendu le préfet.

C'est en tenue de cycliste mais sans casque, que Richard Samuel a été admis au CHU d'Angers. Le préfet s'en sort avec une attelle, qui ne l'«empêche pas de travailler» et souhaite «ramener les choses à leur juste mesure». «Nous serons attentifs aux éventuelles poursuites judiciaires mises en oeuvre par le procureur de la République», a déjà prévenu son ami syndicaliste.