La demande de saisine du juge des tutelles pour Liliane Bettencourt jugée irrecevable

JUSTICE Le parquet de Nanterre réclame un certificat médical à la fille de Liliane Bettencourt...

M.P. avec AFP

— 

Liliane Bettencourt, l'héritière de L'Oréal, arrive à l'église Saint-Louis-en-l'Ile à Paris, le 6 juillet 2007.
Liliane Bettencourt, l'héritière de L'Oréal, arrive à l'église Saint-Louis-en-l'Ile à Paris, le 6 juillet 2007. — AFP PHOTO PATRICK KOVARIK

Le procureur Philippe Courroye a jugé irrecevable la demande de saisine du juge des tutelles déposée par la fille de Liliane Bettencourt, en raison de l'absence de certificat médical sur l'état de santé de la milliardaire, a indiqué le parquet de Nanterre. «Le Procureur a indiqué avoir invité le conseil de Madame Françoise Bettencourt à saisir de nouveau le juge des tutelles (...) mais en joignant le certificat médical requis» pour cette procédure, ajoute le parquet.

«En l'absence de cette pièce, aucune suite ne pourrait être envisagée, la requête donnerait lieu à la même ordonnance d'irrecevabilité de la part du Juge des tutelles que celle rendue en décembre 2009», lors d’une précédente demande, a-t-il ajouté. Françoise Bettencourt-Meyers avait demandait cette saisine pour obtenir la «mise sous protection» de sa mère, qu’elle accuse d’être sous l’influence de François-Marie Banier.

Des «pressions»

Pour justifier cette nouvelle demande, les avocats de la fille de la milliardaire s’appuyaient sur les enregistrements clandestins de conversations entre la milliardaire et son entourage diffusés par Mediapart et Le Point. Ceux-ci qui font apparaître des «pressions» ayant conduit Liliane Bettencourt à faire «des actes qui lui sont préjudiciables», selon la lettre envoyée par Liliane Bettencourt au procureur Courroye.