Colocation: Jeudi noir dénonce le «cynisme» de BNP-Paribas

LOGEMENT Le collectif a mené une action coup de poing...

— 

Capture d'écran.

Jeudi noir s’en prend à BNP-Paribas et le fait savoir. Mercredi après-midi, une quarantaine de personnes, bouteilles de champagne à la main et confettis ont envahi un local de la banque dans le marais, en criant, ironiquement: «On le prend, merci la BNP!» Cette action vise à dénoncer «le cynisme» de l’établissement bancaire, qui communique actuellement sur la colocation. «La BNP a ouvert un show-room qui promeut la colocation, alors que ce n'est qu'un encouragement à l'endettement», a dénoncé Stéphane Roques, un membre de Jeudi noir. 

Un lieu «cynique et indigne»

Le local, loué par la BNP dans le IVe arrondissement, a été aménagé en loft à l'occasion d'une campagne de publicité pour promouvoir des offres de prêts à destination des jeunes. C’est un lieu «cynique et indigne», d’autant que les banques pratiquent des taux d’emprunts «exorbitants», assure le collectif.

«Spéculer sur le logement, déjà, c'est dégoûtant mais spéculer sur les difficultés qu'ont les jeunes à se loger, c'est le comble du cynisme», a enchéri Margaux Leduc. «Si on a des difficultés à se loger, c'est à cause de gens comme eux qui transforment les immeubles d'habitation en immeubles de bureaux qui restent vides», a-t-elle ajouté. D’après Jeudi noir, la banque possède plus de 120.000 m2 de bureaux vacants et 176 logements vides en région parisienne. Contactée, la banque n’a pas réagi.

A voir, la vidéo de SoyouTv sur l'événement:

Jeudi Noir s'invite chez "Mes colocs"
Videos SoYouTv.com