Grenoble: retour au calme avant les obsèques du braqueur Karim B.

FAIT-DIVERS Il doit être inhumé ce jeudi après-midi...

Source AFP

— 

P.MERLE / AFP

La cérémonie est prévue à 17h dans le carré musulman du cimetière de Poisat, en Isère. Karim B., le braqueur tué le 16 juillet lors d'un échange de tirs avec la police après le vol à main armée d’un casino, doit être inhumé ce jeudi après-midi près de Grenoble.

Si un «calme précaire» règne avant la cérémonie dans le quartier grenoblois de la Villeneuve, un responsable de police craignait une nouvelle vague de violences après les obsèques du jeune homme. Dans la nuit du 16 au 17 juillet, le jeune homme âgé de 27 ans et condamné trois fois aux assises pour vol à main armée a été tué dans son quartier au terme d’une course-poursuite avec les forces de l’ordre. Il était soupçonné d’avoir braqué le casino d'Uriage-les-Bains, en Isère. Son complice présumé est toujours en fuite.

Une centaine de personnes attendues

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a conclu à la thèse de la légitime défense des policiers. Mais les jeunes de la cité, qui contestent cette version, n'ont pas hésité à faire feu à balles réelles sur la police et à incendier des dizaines de voitures. Peu à peu, les violences se sont atténuées avec un renfort de CRS, des hommes du GIPN et du Raid, mis en place à la Villeneuve.

Une centaine de personnes sont attendues aux obsèques de Karim B., parmi lesquelles sa famille. Sa compagne, et mère de leur nourrisson né cinq jours avant sa mort, a déposé plainte contre X pour éclairer les circonstances du décès de son concubin.

>> Suite à de nombreux dérapages, cet article a été fermé aux commentaires.