Les Français aiment de plus en plus la cuisine exotique

CONSOMMATION Les ventes augmente en grande surface...

Avec AFP

— 

Un plateau de sushis, makis et sashimis.
Un plateau de sushis, makis et sashimis. — PureStock/SIPA

La patrie de la gastronomie ne boude pas la nourriture exotique, au contraire. Les Français en sont même de plus en plus friands. Les produits exotiques séduisent toujours les Français même si la cuisine chinoise fait face à une banalisation de l'offre alors que la cuisine tex-mex souffre d'une mauvaise image nutritionnelle à l'inverse de la cuisine japonaise, selon une étude Xerfi publiée ce jeudi. Et ce même si la cuisine chinoise fait face à une banalisation de l'offre alors que la cuisine tex-mex souffre d'une mauvaise image nutritionnelle à l'inverse de la cuisine japonaise.

Les raisons? Le marché des produits exotiques, en hausse, «bénéficie de tendances favorables, liées notamment à l'évolution des modes de consommation» comme l'envie de variété dans l'alimentation, une recherche de gain de temps ou des préoccupation nutritionnelles, écrit le cabinet.

Ainsi en grandes surfaces, les ventes de produits exotiques progresse de 5,7% en 2010, passant de 331 millions d'euros en 2009 à 350 millions d'euros cette année, une «véritable performance dans un univers alimentaire atone», souligne Xerfi. «Deux bémols doivent néanmoins être apportés», ajoute le cabinet: la taille du marché en grandes surface reste réduite et la croissance des principaux segments, asiatiques et tex-mex, tend à se ralentir avec «leur arrivée progressive à maturité». En 2011, la hausse devrait être de 4,6% à 366 millions d'euros.

Réel effet de mode du sushi

Les cuisines indienne ou japonaise ont également le vent en poupe mais «la petite taille de ces segments les empêchera de jouer un réel rôle d'entraînement sur l'ensemble du marché», prévient Xerfi. Si le poids des enseignes spécialisées comme Tang Frères ou Paris Store est important, celui de la restauration hors foyer «joue un rôle majeur dans l'exposition des consommateurs» aux nouvelles saveurs.

De même, l'augmentation du nombre d'établissements proposant des produits exotiques, notamment sur le créneau de la restauration rapide, a contribué au développement du marché. Dans un secteur principalement composé d’indépendants (restaurants, traiteurs, etc.), la structuration des réseaux s’est accrue avec l’apparition ou le développement de chaînes, à commencer par le marché du sushi, qui bénéficie d’un réel effet de mode en France.

Et vous, mangez-vous exotique? Quel type de cuisine préférez-vous? Dites-le nous ci-dessous...