l'inquiétude monte chez les étudiants

— 

La grogne commence à monter chez les étudiants. Mardi, le ministère de l'Enseignement supérieur a annoncé l'augmentation des frais d'inscription de 1,7 % pour les étudiants de licence et de 2,6 % pour ceux de master et de doctorat. « Cette nouvelle hausse est bien supérieure à l'inflation [1,6 % selon l'Insee] et à l'augmentation de l'année dernière [2 % en moyenne] », souligne le syndicat.
Autre pomme de discorde : selon l'annonce mardi de François Baroin, il ne sera bientôt plus possible pour les étudiants et leurs familles de cumuler une aide au logement et une demi-part fiscale pour un enfant à charge. « Cette décision va accroître les abandons ou les renoncements d'études pour raisons financières, alors qu'il n'a jamais été aussi urgent d'inciter les jeunes à se former en période de crise », indique le syndicat. Dernière inquiétude de l'Unef : que le gouvernement revienne sur son engagement de créer un 10e mois de bourse dès la rentrée. Pas de doute, la rentrée devrait être animée...D. B.