Le train de vie des ministères et de leurs cabinets va être réduit

POLITIQUE Des annonces doivent être faites en ce sens par le chef de l'Etat...

Catherine Fournier

— 

Le gouvernement Nicolas Sarkozy pose, le 24 juin 2009, sur le perron de l'Elysée, à Paris
Le gouvernement Nicolas Sarkozy pose, le 24 juin 2009, sur le perron de l'Elysée, à Paris — STEVENS FREDERIC/SIPA

Comme François Fillon l'avait déclaré vendredi, le chef de l'Etat devrait annoncer «au plus tard mardi» des mesures pour «moraliser les pratiques gouvernementales et tailler dans les dépenses des cabinets ministériels», annonce La Tribune publié ce lundi.

Multiplication des affaires

Le quotidien économique explique que «l'Etat va devoir donner des gages à une opinion publique secouée par les révélations de dépenses somptuaires de certains ministres» et affirme qu'au «plus tard mardi le chef de l'Etat devrait annoncer des mesures fortes pour réduire le train de vie gouvernemental».

«Le président de la République va donc plaider pour une république exemplaire et surtout plus modeste», ajoute La Tribune, après les révélations de ces dernières semaines concernant les excès divers quant aux logements de fonction, dépenses de fonctionnement, effectif de cabinets ministériels, voire achat de cigares et en plein scandale Bettencourt-Woerth.