Journaliste giflé: «Ils contrôlent les images»

ENTRETIEN Pierre Lassus accuse le service d'ordre de Nicolas Sarkozy de l'avoir frappé...

Propos recueillis par Oriane Raffin

— 

Le journaliste de France 3 avait tenté de filmer l'arrestation du jeune homme qui a insulté le chef de l'Etat lors de sa visite-surprise à la Courneuve, en Seine-St-Denis, mercredi soir. Il affirme avoir été giflé par le service d’ordre de Nicolas Sarkozy. Interrogé par 20minutes.fr, il raconte ce qu’il s’est passé:

Est-ce le service d’ordre de Nicolas Sarkozy ou un policier qui vous a giflé?
Je ne sais pas, il y avait beaucoup de policiers autour de lui, je ne sais pas qui c’était, à part que c’était un professionnel du maintien de l’ordre, en civil.

Vous ont-ils pris la caméra?
Non, non, ils ont baissé la caméra, ils voulaient juste que je ne filme pas. Ils contrôlent les images. Quand ils m’ont sauté dessus, je travaillais en caméra caché, sur un sujet sur la drogue, j’avais une sale gueule exprès, pas rasé. Je pense qu’ils ne m’ont pas pris pour un journaliste. Pour eux, j’étais un tox.

Allez-vous porter plainte?
Il se trouve que je suis délégué syndical. Le SNJ-CGT a décidé de porter plainte. (pour atteinte à la liberté de la presse, ndlr).