La musique c'est pour les grands et les petits

CULTURE Les festivals très prisés par les adultes, s'ouvrent de plus en plus aux enfants...

R.B-P.

— 

De jeunes festivaliers assistent au concert de Madness à Rock en Seine, Saint-Cloud, le 28 août 2009.
De jeunes festivaliers assistent au concert de Madness à Rock en Seine, Saint-Cloud, le 28 août 2009. — L. BONAVENTURE / AFP

Avec l’été, les festivals commencent. Ce week-end se tiendra Solidays à Paris, où 150 artistes seront réunis pour la recherche contre le virus du Sida. Vous tenez absolument à y aller mais vous ne voulez pas laisser votre enfant seul? Pas de panique. De plus en plus de festivals organisent des scènes spécialement conçues pour les plus petits. Au programme : concerts, ateliers ludiques et mise en pratique.

L’entrée est gratuite pour les enfants âgés de 3 à 12 ans selon les festivals, à condition bien sûr que les parents soient munis de tickets. Selon les organisations, ces derniers peuvent être priés de laisser leurs enfants s’amuser ou les accompagner contre une petite somme.

On mange, on danse et on boit comme les grands…ou presque

Comme pour les adultes, dans ces espaces réservés aux enfants il y a une scène, une fosse et un bar. Ainsi, les jeunes adeptes de musiques peuvent se trémousser sur des rythmes déchaînés ou siroter un verre accoudés au bar.

Seules différences: les organisateurs ont prévu un volume sonore moins élevé pour leurs petites oreilles, des goûters pour se restaurer et une sélection de sirops digne des plus grands bars pour se désaltérer.

Des concerts comme les grands

Il n’y a pas d’âge pour commencer à aimer la musique. C’est pour cela que les jeunes festivaliers ont droit à de vrais concerts, avec parfois des pointures de la musique. Ainsi pour la première édition des Mini sonores pendant le festival des Nuits Sonores à Lyon en Mai, c’est le manager de Daft Punk et Justice qui est aussi patron du label Ed Banger, Busy P, qui est venu mixer pour les enfants.

Ils peuvent ainsi se déhancher, lever les bras ou secouer les cheveux comme papa et maman, pour leur plus grand plaisir. Aux Francofolies, du 13 au 17 juillet, pour leur 5ème édition, les Franco juniors proposeront des spectacles «qui font intervenir la réactivité des enfants » selon une responsable du festival contactée par 20minutes.fr. Par exemple avec Clap de Enzo Enzo, qui fait «un tour d’horizon de toutes les comédies musicales».

Un côté ludique qui séduit

Et pour parfaire la formation et l’éducation des artistes en herbe, les festivals proposent des activités ludiques diverses et variées.

A Rock en Seine, du 27 au 29 Août, les bébé-rockeurs pourront découvrir les habits mythiques des plus grandes stars du rock mais aussi s’essayer au plaisir de la scène. Interrogée par 20minutes.fr, la responsable du Mini Rock nous a dévoilé une partie de la programmation : «les enfants pourront participer à des activités qui touchent à tous les milieux de la musique. Ils pourront apprendre à jouer de la guitare électrique mais aussi à créer une pochette de disque ou à monter un groupe». Elle nous a également confirmé le succès croissant de ce type de programme: «Avant le public venait uniquement entre potes, maintenant ils peuvent aussi venir en famille»

Au cours du festival Solidays de ce week-end, ils pourront également se prêter aux plaisirs du maquillage et entendre des lectures de texte de sensibilisation ou des récits sur la musique. Le tout en musique évidemment, et encadré par des personnels de la petite enfance.

A noter que le succès de ces événements connait un franc succès depuis sa création. Ainsi, beaucoup d’entre eux sont «sold out» avant même le début du festival.