Christian Blanc va devoir rembourser ses cigares «sur ses deniers personnels»

POLEMIQUE C'est François Fillon qui l'a annoncé dans un communiqué...

J. M.

— 

J. Naegelen/Reuters

Christian Blanc va devoir passer à la caisse. Le secrétaire d’Etat au développement de la région capitale, qui s’était fait offrir par l’Etat pour 12.000 euros de cigares est prié de rembourser l'intégralité de la somme «sur ses deniers personnels», a indiqué ce mercredi François Fillon dans un communiqué. Il lui reste donc 7.500 euros à trouver, puisqu'il affirme avoir déjà restitué la somme de 4.500 euros.

La faute rejetée sur l'ancien chef de cabinet

Le communiqué du Premier ministre ne cite cependant aucune somme, mais indique avoir «échangé» avec Christian Blanc sur «la situation ainsi créée», et indique qu'une enquête administrative devra «préciser la responsabilité de l'ancien chef de cabinet de M. Blanc». Le sercétaire d'Etat a rejeté la faute mardi sur son ex-chef de cabinet, Guillaume Jublot, et souhaité des sanctions contre lui.

Christian Blanc a transmis au secrétariat général du gouvernement les résultats d'«un audit interne» sur les dépenses en cigares de son secrétariat d'Etat en vue d'une enquête administrative, voire d'une enquête pénale «si l'administration estime devoir» saisir le parquet.