Var: l'état de catastrophe naturelle reconnu pour neuf communes

INONDATIONS Une réunion s'est tenue à Matignon pour faire le point sur les conséquences...

C. F. avec AFP

— 

Un trou s'est creusé au centre ville des Arcs sur Argens après les fortes innodantions qui ont sévi dans le Var.
Un trou s'est creusé au centre ville des Arcs sur Argens après les fortes innodantions qui ont sévi dans le Var. — Sebastien Nogier / Reuters

François Fillon a demandé la publication «dans les meilleurs délais» d'un arrêté reconnaissant l'état de catastrophe naturelle pour neuf cantons touchées par les inondations survenues mardi dans le Var, dont Draguignan, a annoncé ce vendredi Matignon, à l'issue d'une réunion avec six membres du gouvernement sur les conséquences des inondations. Nicolas Sarkozy est attendu sur les lieux lundi après-midi.

Pour les seuls secours aux personnes, 1.600 hommes restaient mobilisés ce vendredi (pompiers et armée). Alors que la circulation des trains a repris, 5.500 foyers étaient encore privés d'électricité, contre près de 12.000 la veille, et 2.000 n'avaient toujours pas accès au téléphone, selon les derniers chiffres communiqués par la préfecture.

Plus de 3.000 moutons et 100 chevaux emportés par les eaux

Selon la même source, l'alimentation en eau devait être rétablie dans la soirée à Saint-Aygulf à Fréjus et aux Issambres à Roquebrune. Mais en attendant des analyses définitives, l'eau demeure impropre à la consommation dans les zones touchées.

Autre conséquence plus inattendue: le traitement du bétail mort, plus de 3.000 moutons et 100 chevaux ayant été emportés par les torrents d'eau tombés en quelques heures mardi sur le département.

«Réparations encore fragiles»

Les «réparations provisoires sont encore fragiles», préviennent les deux sociétés dans leur communiqué. «Pour préserver l'alimentation électrique des clients prioritaires (hôpitaux, forces publiques...), des délestages ponctuels (coupures, ndlr) ne sont pas à exclure sur les territoires impactés par les inondations, voire sur des territoires limitrophes», soulignent RTE et ERDF.

On dénombre toujours 25 victimes, dont douze pour la seule ville de Draguignan. Mais quatorze personnes restent portées disparues, selon une source proche des investigations.