Inondations dans le Var: Au moins 25 morts

INTEMPERIES Mais le chiffre pourrait augmenter encore...

O.R. avec agence

— 

Au moins 22 personnes sont mortes suite à la montée violente des eaux.
Au moins 22 personnes sont mortes suite à la montée violente des eaux. — AFP PHOTO / STEPHANE DANNA

21h: Treize personnes restaient portées disparues jeudi, selon une source proche des investigations. Les autorités n'excluent pas de retrouver des victimes sous les amoncellements de débris ou avec le retrait des eaux, notamment dans la plaine de l'Argens.

19h: Les membres de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) laissent  jusqu'au 31 juillet aux sinistrés pour remplir leurs déclarations de sinistres liés aux inondations survenues, a indiqué jeudi à l'AFP le président de la FFSA Bernard Spitz.

18h45: Un enfant de deux ans, un jeune homme et des personnes âgées figurent parmi les victimes, selon une source du parquet de Draguignan.

18h40: La SNCF annonce une reprise progressive de la circulation ferroviaire dans le Var, notamment pour les trains à grande vitesse (TGV), à partir de vendredi, vers 10h, avec toutefois une vitesse réduite entre Carnoules et Saint-Raphaël pour des raisons de sécurité.

18h30: 92.969 foyers sont toujours privés d’électricité dans le Var et 15.000 personnes sont privées de télécommunications fixes principalement.

16h25: Le bilan des intempéries monte à 25 morts, selon un nouveau bilan communiqué par la préfecture. Parmi les victimes, un enfant de deux ans, des personnes âgées et un jeune homme, selon une source proche des investigations.

15h14: François Fillon présidera vendredi une réunion de ministres à Matignon sur la réponse apportée par les services de l'Etat après les inondations

13h48: Selon ERDF, un nouveau bilan fait état de 110.000 foyers de nouveau privés d'électricité

12h45: 123.000 foyers sont à nouveau privés d’électricité dans le Var

12h13: 104.000 foyers à nouveau privés d'électricité selon la préfecture (les mesures de réparation d'urgence n'ont pas toutes tenues)

Et 20.000 personnes sont privées de téléphone.

12h05: Un nouveau bilan porte le nombre de victimes à 22

9h51: Encore 25.000 foyers privés d'électricité

8h51: Un arrêté de catastrophe naturelle dans quelques jours
Il devrait être publié «dans quelques jours», a assuré le porte-parole du gouvernement Luc Chatel.

>> Le point sur les perturbations sur les routes et sur les rails, c'est par ici

8h31: Une séance de rattrapage exceptionnelle samedi pour le bac de philo
Une séance de rattrapage des épreuves du baccalauréat prévues jeudi pourrait être organisée samedi pour ceux qui seraient totalement bloqués par les inondations, selon Luc Chatel. Par ailleurs, «à titre exceptionnel», il avait «autorisé un retard jusqu'à une heure pour les élèves qui se rendent ce matin au centre d'examen et qui peuvent être bloqués».

Plus de 24 heures après les pluies torrentielles tombées dans le Var, mardi, ne cesse de s'alourdir. Mercredi soir, la préfecture faisait état de 20 morts, un chiffre peut-être pas définitif au vu des dégâts. Vers 5h du matin, ce jeudi, les orages ont recommencé à gronder dans la région de Draguignan. La préfecture a décidé, «par précaution, de remettre en alerte les maires du Var, de même que les centres de secours, les circonscriptions de sécurité publique et les compagnies de gendarmerie». Mais les quantités de pluie attendues sont beaucoup moins importantes que mardi, les cumuls de précipitations pourraient atteindre 40 voire 60 mm.

Selon le secrétaire général de la préfecture du Var, Olivier de Mazières, les victimes sont principalement des personnes âgées.

«Un caractère exceptionnel»

Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, qui s'est rendu sur les lieux en début d'après-midi, a évoqué «une catastrophe sans précédent dans la région». L'Elysée a annoncé la venue de Nicolas Sarkozy en début de semaine prochaine.

>> «Les gens errent, hagards»: lire le témoignage de deux habitantes de Draguignan

Selon Météo France, ces crues revêtent un «caractère exceptionnel» et il faut remonter à 1827 pour en retrouver une de cette ampleur.

>> Notre reportage, sur place

«Il y a eu la conjonction de deux phénomènes, plus de 300 mm de précipitations cumulées, le matin puis le soir, et donc plusieurs mètres d'eau, et des crues très importantes», a précisé Juan Carlos Lopez, de la direction interrégionale sud-est.

2.000 secouristes sur le terrain

Près de 2.000 secouristes étaient toujours sur le terrain mercredi soir pour poursuivre les opérations de sauvetage. «On cherche des gens, on vérifie qu'il n'y a rien sous les carcasses de voitures», a expliqué la sous-préfète de Draguignan, Corinne Orzechowski.

Des opérations de pompage ont aussi été engagées dans les lieux sensibles, comme les maisons de retraite.

Plus de 1.350 personnes ont été hélitreuillées et 100 sauvetages ont été réalisés à l’aide d’embarcations, a précisé la préfecture.

Un million d’euros pour aider les communes

98.000 personnes restaient privées d'électricité et 13.400 de télécommunications, selon la préfecture, mercredi soir. Le réseau d'eau potable est également touché en raison des pannes électriques.

Au total, 1.000 personnes étaient encore accueillies mercredi soir dans les centres d'hébergement ouverts dans les communes touchées, selon la préfecture.

Le président du conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur Michel Vauzelle (PS) a annoncé que la région allait débloquer au moins un million d'euros pour aider les communes sinistrées.

Le trafic SNCF est interrompu entre Toulon et Nice jusqu'à vendredi et plusieurs routes secondaires sont impraticables. Les écoles et collèges de Draguignan, de Sainte-Maxime et des Arcs resteront fermés jeudi, mais pas les lycées où les épreuves du Bac ont été maintenues.

Vous êtes sur place? Envoyez nous vos témoignages, vos photos en cliquant ici et vos vidéos des inondations.