Hellfest: Déboutées, les associations catholiques sont contentes quand même

JUSTICE Elles se réjouissent qu'une décision prenne acte du fait que les mineurs non accompagnés n'ont pas le droit d'accéder au festival...

J. M. avec agence

— 

Capture d'écran du site du festival métal Hellfest.
Capture d'écran du site du festival métal Hellfest. — DR / HELLFEST.FR

Déboutées. Le recours de la Confédération des associations familiales catholiques (CNAFC) à l'encontre du festival de heavy metal Hellfest a été rejeté ce lundi. Le tribunal de Nantes n'a pas donné suite à la demande de la CNAFC, qui voulait se faire communiquer les textes des chansons des 114 artistes qui doivent se produire, mais prend acte que les mineurs non accompagnés n'ont pas accès au festival.

«Rappeler à l'organisation du festival ses responsabilités»

En réalité, les organisateurs du Hellfest affirment déjà qu'ils «refusent systématiquement l'entrée aux mineurs non accompagnés», mais Henri de Beauregard, avocat de la CNAFC se réjouit car «aujourd'hui une décision judiciaire en fait état».

«Il ne s'agissait ni de censurer, ni d'interdire» la tenue du festival, assure l'avocat. Mais selon lui, «l'action judiciaire a eu le mérite de rappeler à l'organisation du festival ses responsabilités». La CNAFC n'entend donc pas engager de nouvelle procédure d'ici l'événement. «Nous resterons vigilants», préviennent toutefois les catholiques.